LES « 1000 PREMIERS JOURS », QUESACO ?

1000 jours correspondent à environ 3 ans (La grossesse + les 2 premières années de l’enfant)

Cette période est celle où le cerveau se développe le plus vite mais c’est aussi celle où la vulnérabilité des enfants et des parents est palpable. En tant que professionnel de la petite enfance, les « 1000 premiers jours », est une opportunité de soutenir des familles dans une phase clé de leurs existences.

Ce concept est porté par un rapport d’experts spécialistes de la petite enfance, présidée par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik, qui a permis de mettre en lumière des recommandations favorables au bon développement de l’enfant et des actions d’accompagnement des professionnels. Ce programme se construit en synergie avec d’autres projets de santé nationaux et locaux tels que la nutrition, l’environnement, la protection contre les violences, lutte contre la pauvreté…

Ce temps privilégié consacré aux priorités de la famille et à l’expression des souhaits et inquiétudes confère un rôle essentiel d’aide et de conseil aux professionnels de santé et de la petite enfance. Cela se concrétise par des entretiens préalables, des accompagnements en contexte de vie, des prises en charge psychologiques, des suivis réguliers, du relais d’informations, des synergies entre praticiens, des unités spécialisées…

Vous voulez en savoir plus ? Retrouvez l’ensemble des informations concernant les 1 000 jours sur 1000 jours (1000-jours.fr)

Le 3 mars prochain, une conférence de Presse aura lieu à l’ARS Nouvelle Aquitaine. Le ministère de la solidarité et de la santé, l’ARS Nouvelle Aquitaine, la CAF 33 et l’nstitut de la parentalité représenté par le docteur Anne Raynaud prendront la parole à tour de rôle pour préciser le dispositif.