Justement, son expérience. Il faudrait des pages pour correctement la narrer, un nombre de mots incalculable pour en saisir le sel. Des questionnements, Anne Raynaud en a eu, des doutes tout autant, mais une certitude l’a accompagnée depuis son enfance, celle de prendre soin des autres, et en particulier des enfants. D’études de médecine à urgentiste, de médecin généraliste à pédopsychiatre, cette passionnée a toujours été animée par la guérison, qu’elle soit physique ou mentale. Tous ses fragments de vie, ses rencontres ont dessiné et affiné son envie de trouver de nouvelles réponses, des alternatives à des maux usuels, ouvrir les consciences vers une approche plus holistique de l’individu.

Au fil de son parcours, Anne Raynaud décide d’explorer les médecins complémentaires et alternatives, à travers son exercice de l’homéopathie et de l’acupuncture. Elle les met en œuvre au cœur d’une maternité. Très vite, elle accompagne les femmes, les hommes qui s’initient à la parentalité. La maternité devient son nouveau monde. Mais un monde qui est en perte de repères, avec des parents souvent démunis. Elle découvre, comment cette période initiatique peut être pourvoyeuse de souffrance et de détresse psychologique de jeunes parents, entourés à l’hôpital, mais seuls avec leurs peurs. Pour être mieux équipée, Anne Raynaud suit des conférences, s’enrichit et ajoute des diplômes à sa formation initiale. Un cursus qui lui permet d’incarner de nouvelles fonctions, celui de psychiatre.

Sur ce chemin de la découverte de la parentalité, elle y intègre aussi son expérience personnelle et la naissance de son fils. Entre prématurité et questionnements sur le rôle parental, cette étape de vie fut l’occasion de nouvelles découvertes.

Le concept de la théorie de l’attachement s’invite rapidement dans sa vie. Elle s’y intéresse et voit rapidement qu’il s’agit d’une réponse particulièrement ajustée aux très nombreuses interrogations qu’elle a caressées en maternité. Un outil Une clé, un repère pour les questionnements autour de la parentalité, un trait d’union entre la compréhension corporelle et psychique. Cette théorie pragmatique a fait ses preuves à l’étranger, notamment au Canada, mais reste bien trop méconnue en France.

Anne Raynaud imagine alors un lieu, un espace de confiance, qui accueillerait tout son savoir, tous les fruits de ses rencontres et expériences multiples. L’institut de la parentalité découle ainsi de ce long parcours. Avec l’aide de professionnels tout aussi passionnés et engagés sur les contours de la parentalité, elle construit son concept autour de quatre piliers : des groupes de soutien à la parentalité, des séances individuelles, un organisme de recherche et un autre en charge de la formation. L’institut délivre une réponse écosystémique, avec l’enfant en son cœur et les parents à ses côtés. De zéro, Anne Raynaud a bâti un univers enrichi de connaissances, de thérapeutes impliqués, de rencontres fortes. Être soucieux de l’enfant n’est plus une question, c’est une conscience universelle, mais qui peut l’être seulement par un accompagnement solide et une écoute attentive. La synergie entre toutes ces réflexions tend aujourd’hui vers un schéma parental plus ajusté aux besoins des enfants, où la souffrance ne serait plus une composante. Faire des choses qui ont du sens, pour elle, mais avant tout pour les autres, Anne Raynaud cultive cette idée et s’y engage au quotidien.

Nous contacter
Vous souhaitez que l’institut de la parentalité vous accompagne ?
Je contacte l’institut

Nous vous rappellerons dans les 48h pour vous proposer l’accompagnement le plus adapté à votre situation.

Suivez nous sur les réseaux pour être au courant de toute notre actualité