L’ADOPTION ET APRÈS ? INTERVENTION DU DR ANNE RAYNAUD.

Le docteur Anne Raynaud est intervenu Lundi 7 février 2022 lors de la conférence « L’adoption et après ? » organisée par l’association Rénovation, elle nous partage ici ces quelques mots sur le lien entre la théorie de l’attachement et l’adoption.

De nombreux champs d’intervention peuvent aujourd’hui bénéficier de l’éclairage de la théorie de l’attachement : des enjeux de la parentalité et du quotidien des familles jusqu’au domaine de la protection de l’enfance au cœur de situations extrêmement douloureuses et complexes. Ainsi, poser un autre regard sur nos observations, notre clinique et nos modalités de prise en charge ouvre souvent de nouveaux champs des possibles en matière d’intervention.

L’adoption et ce qu’elle vient questionner en termes de construction de liens, au-delà des enjeux biologiques, illustre avec pertinence ce que la découverte de John Bowlby permet de revisiter. Comprendre les besoins extraordinaires d’attachement de ses enfants bousculés par des événements de vie traumatique, prépare ainsi les futurs caregiver à un parenting thérapeutique, véritables soins intensifs pour ces enfants adoptés.

La journée de conférences, organisée par l’association rénovation à Bordeaux, a été l’occasion de croiser des regards historique, sociologique, juridique et psychologique, afin de mieux appréhender la transformation de l’adoption en France : La quasi-disparition de l’adoption internationale soumise à la ratification des accords de Lahaye, ouvre aujourd’hui à l’adoption d’enfants pupilles d’état. Vient alors se questionner le statut de l’enfant, à travers l’étape du délaissement parental, et des représentations fortes et parfois contraignantes que nous avons autour des parcours de vie de ces enfants confiés à l’aide sociale à l’enfance.

« L’idéologie du lien biologique » décrit par Maurice Berger, n’est pas si facile à déconstruire. Cependant la compréhension du méta-besoin de sécurité (rapport de consensus de Marie-Paule Martin-Blachais), nous aide à dépasser ces projections subjectives et s’appuyant sur la théorie de l’attachement, à soutenir l’engagement de ses parents adoptants et des équipes qui les accompagnent.