Quelles ressources ?

L’institut est né de l’observation, de l’expérience et de la volonté de professionnels de la périnatalité et de la petite enfance de s’engager dans une réflexion autour de leurs pratiques et de leurs exercices cliniques, afin de construire une institution qui investisse le champ de la prévention médicalisée, outil négligé depuis des décennies. 

Sensibilisés à l’accueil et l’accompagnement de la période périnatale puis au suivi du développement des enfants, cette équipe a souhaité, à travers ses connaissances et compétences, développer des actions de soutien aux parents et des formations auprès des  professionnels engagés dans l’accueil et la prise en charge de l’enfant. Elle estime en effet, que les enjeux de la construction psychique d’un individu appelle à développer des dispositifs d’accompagnement des acteurs impliqués dans cette voie du développement psycho-affectif d’un être.

Le concept de parentalité, dont l’emploi s’est largement développé ces dix dernières années, constitue pour de nombreux auteurs, une question majeure de santé publique, mobilisant  les acteurs de santé publique, chercheurs et intervenants et mettant en jeu différents univers : politique, sanitaire, médico-social, éducatif, judiciaire…  Ce concept induit une lecture à un double niveau : le niveau individuel, au sein duquel, pour chaque enfant, une construction personnalisée et évolutive de liens parentaux se met en place et le niveau collectif du dispositif de parentalité qui rend compte d’une lecture sociétale des interactions en jeux dans l’organisation communautaire, avec sa part de responsabilité dans la construction de l’individu.

Les professionnels impliqués dans l’institut de la parentalité ont construit cette structure dans ce double niveau d’accompagnement, estimant que la taille du défi individuel et sociétal que la parentalité induit, nécessite la présence sur le terrain de nombreuses forces vives, qui dans une complémentarité responsable et synergie éclairée pourront contribuer, ensemble, à l’édification d’une société bienveillante dans l’accueil, l’éducation et l’épanouissement de ses enfants.

Développant ces réflexions, et les nourrissant de nos expériences de terrain, nous avons construit un édifice à la hauteur de ce défi, élaborer autour des deux axes majeurs, qui définissent les enjeux sociétaux de la parentalité :

  • l’axe parental : ll semble tout d’abord important de considérer les parents comme des partenaires avec lesquels il est indispensable de s’engager dans un travail de co-construction. De nombreux travaux traitant du développement de l’enfant, prouvent la place essentielle de l’environnement dans la construction de l’individu, invitant ainsi l’équipe parentale à s’inscrire dans un travail de collaboration, induisant une dimension partenariale, fondée sur la confiance.

         L’Institut de la parentalité propose aux parents un ensemble de prestations visant à les guider dans l’élaboration et la mise en actions de ces nouvelles fonctions et de leurs responsabilités. Ses professionnels s’appuient sur la théorie de l’attachement afin de leur transmettre des éléments compréhension, offrant des capacités de soutien et  permettant à ces partenaires d’acquérir des outils d’ajustement comportemental.

  • rencontres médiatisées entre parents
  • rencontres avec les professionnels :
    • guidance parentale
    • ateliers
    • conférences
  • temps d’accueil enfants/parents/enfants-parents
  • l’axe professionnel :

Cette réflexion est née de l’observation des très nombreuses sollicitations adressées aux professionnels du champ « psy », par les professionnels de la petite enfance, autour de la compréhension des interactions précoces et des ajustements correctifs possibles. Ces demandes illustrent l’activation de leur système de caregiving, système d’alerte aux besoins des autres, mobilisant l’engagement de l’individu et son sentiment de responsabilité. Les comportements de caregiving visent à promouvoir la proximité et le réconfort vis-à-vis de l’enfant, perçu comme en danger ou en détresse, et s’adaptent en fonction des caractéristiques du contexte, du développement et du fonctionnement de l’enfant. S’appuyant sur des modèles internes opérants de caregiving, système de représentation personnelle, il est particulièrement sollicité dans les pratiques professionnelles de la périnatalité et de la petite enfance. Cependant, ce système motivationnel va interagir avec d’autres systèmes comportementaux soit dans de manière synergique soit en compétition, nécessitant une intégration flexible de l’ensemble des objectifs des différents systèmes motivationnels en jeu dans une situation donnée. On peut ainsi comprendre les grandes difficultés émotionnelles que de nombreux professionnels éprouvent face aux multiples situations de vulnérabilité qu’ils sont amenés à rencontrer et leurs nombreuses demandes auprès des professionnels du champ « psy » pour y répondre.

 La présentation des grands principes de la théorie de l’attachement, décrite par J BOWLBY s’avère particulièrement pertinente auprès des professionnels du champ de la périnatalité et petite enfance. En effet, même si ce système motivationnel n’explique pas l’ensemble des comportements, il est, dans ce champ très spécifique, particulièrement activé et les éclairages théoriques de base permettent, par leur accessibilité, de sensibiliser l’ensemble de ces acteurs aux dimensions affectives et émotionnelles mobilisées dans ces périodes de grandes vulnérabilités. Cette transmission aux professionnels, des aspects théoriques d’un système de régulation interpersonnelle, permettant d’apporter une réponse pertinente face aux situations de stress, induit ainsi un nouveau regard sur les pratiques professionnelles. Dans un double mouvement, cette transmission interroge l’individu sur son propre état d’esprit quant à l’attachement et ses conséquences sur leur fonctionnement professionnel, mais également elle facilite les identifications de ces mêmes professionnels face aux vécus des familles, les aidant ainsi à mobiliser leurs propres ressources.

   l’Institut de la parentalité propose aux institutions et aux professionnels un ensemble de prestations visant à les accompagner dans leurs questionnements et leur souhait d’accompagnement en matière de mutation de leurs pratiques professionnelles.

  • conférences
  • formations
  • accompagnement des pratiques professionnelles

        Qu’elle se décline au sein de la famille, qu’elle s’élargisse à l’échelle d’une institution (maternité, école), puis des réseaux, qu’ils soient locaux ou régionaux, ou qu’elle s’étende à une politique de santé publique à dimension nationale, la continuité de pensée en matière de périnatalité et de petite enfance, invite à réfléchir autour d’un travail de partenariat coordonné et harmonisé. Appuyant notre travail sur les connaissances de la théorie de l’attachement croisée aux principes de psychoéducation, nous avons développé des offres d’accompagnement afin de guider tous les partenaires vers un engagement conscient et responsable de leurs missions autour de la construction nos enfants.